AIF AIF Association des Industries Ferroviaires

L’AIF organise le 6 septembre prochain une journée B to B où seront présents pendant une journée les entreprises du secteur, des donneurs d’ordres et leurs acheteurs.

Cette grande journée qui se tiendra au Centre des congrès de Valenciennes sera l’occasion de mieux connaitre l’environnement industriel de la région, tisser des liens commerciaux et humains et finalement développer votre activité.

Les inscriptions sont ouvertes et accessibles, entre autre, via la fenêtre ci-dessous.

L'AIF fait son entrée sur le réseau social professionel LinkedIn

N'hésitez pas à vous abonner pour être au courant des dernières informations concernant notre organisation et notamment la grande journée B2B du 6 septembre 2018.

https://www.linkedin.com/company/associations-des-industries-ferroviaires-des-hauts-de-france/

La société Décolletage DE REU, une entreprise qui fait parler d’elle.

C’est sur France 3 et la chaîne régionale WEO que vous avez pu apercevoir l'entreprise. Un reportage et un direct sur la formation des alternants et le recrutement dans le milieu de l’industrie lui est consacré. Son président, Joffrey DE REU nous a transmis un communiqué.

La société ARTERAIL a été créé en 2011 par son actuel Président M. Jérôme GARCIA.

Experte sur le matériel roulant ferroviaire, elle se positionne sur les segments suivants :

Conseils et Etudes / Révision / Rénovation / Modernisation

Rachetée en 2013 par le groupe Allemand Vossloh Cogifer, l’entreprise ferroviaire va bénéficier d’un investissement de 40 millions d’euros jusqu’en 2020.

Spécialisée dans les cœurs d’aiguillage pour voies ferrées, l’entreprise Outreau Technologies, basée dans en Hauts-de-France, va bénéficier d’un investissement de 40 millions d’euros jusqu’en 2020.

Le Groupe HIOLLE Industries annonce son implantation au CANADA pour y développer ses activités ferroviaires et une 1ère prise de commande d’ampleur.

Alstom fournira à Île-de-France Mobilités et à la RATP[1] 20 métros MP14 de 5 voitures supplémentaires. Cette levée d’option d’un montant de 157 millions d’euros s’inscrit dans le cadre du marché MP14 signé en mars 2015, entre la RATP (mandatée par Île-de-France Mobilités) et Alstom. La première tranche ferme concernait 35 métros. Une première option de 20 trains avait été levée en janvier 2017.

Sous-catégories